LSDH continue d’investir

logo laiterie saint denis de l'hotel

LSDH continue d’investir

 

La Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel (LSDH) ne se repose pas sur ses lauriers. Cette ETI de 2 000 personnes, qui table sur un CA de 900 M€ en fin d’année, investit à tour de bras sur ses différents sites de production, soit 300 M€ sur les trois ans à venir.

Si, comme on peut le lire dans les pages qui précèdent, sa filiale Les Crudettes innove et investit, l’activité historique de conditionnement de liquides alimentaires de La Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel (LSDH) n’est pas en reste.
Outre les travaux du nouveau site de conditionnement de liquides alimentaires Abeille 2 à Cholet (49), qui commenceront en début d’année prochaine – 50 000 m2 pour un investissement de 140 M€ –, le groupe dirigé par Emmanuel Vasseneix renforce significativement ses capacités logistiques dans le Loiret.

Un magasin de stockage est en cours de construction à St-Denis-de-l’Hôtel et deux plateformes vont être mises en chantier. La première à Châteauneuf-sur-Loire (projet Fraichelog), où le groupe mutualisera le stockage, la préparation et l’expédition des produits frais. Cette plateforme, d’une capacité de stockage de 14 000 palettes et 1 000 références, sera mise en exploitation début 2022. LSDH a chargé une autre société loirétaine, Alstef, d’équiper cet entrepôt frigorifié (2 à 4°) en transstockeurs automatisés.

Un second projet, vieux de deux ans, devrait prochainement être lancé sur la zone d’activité commune à Fay-aux-Loges et Donnery, à 5 km au nord de St- Denis-de-l’Hôtel : sur ce site, qui accueille déjà une usine d’embouteillage de 28 000 m2 exploitée par Orangina Suntory (190 salariés), une plateforme de 30 000 m2 devrait être construite dans le courant de l’année prochaine.

Un atelier d’extraction végétale – INOVé – complètera le dispositif industriel du groupe. Bâti sur une emprise de 17 ha jouxtant le site de St-Denis, cette unité de 20 000 m2, budgétée à 35 M€, permettra d’extraire des jus de soja, de riz, d’avoine ou de quinoa pour alimenter l’usine d’embouteillage voisine : les laits végétaux, dont la consommation augmente régulièrement, représente à peu près 10 % du volume produit par l’usine dyonisienne pour des marques comme Sojasun. Les travaux débuteront l’an prochain pour une livraison en 2023.

 

Source : La Lettre Valloire

logo area blanc

Area centre - Val de Loire

13, Avenue des Droits de l'Homme
45921 Orléans Cedex 9

Tél : 02 38 71 90 11

Fax : 02 38 71 91 52

Restez informé !

Something went wrong. Please check your entries and try again.
Area - Centre-Val de Loire