Tradival fait peau neuve pour conquérir de nouveaux marchés internationaux

 

Une enveloppe de 16 millions d’euros a été engagée par le groupe coopératif Sicarev, basé dans la Loire, pour moderniser le site industriel de sa filiale, vieux de quarante ans.

Depuis le mois d’avril, d’importants travaux ont été lancés comportant une rénovation des bâtiments existants et de nouvelles constructions. Ils aboutiront en début d’année 2023 à la livraison d’une nouvelle porcherie, d’une nouvelle chaîne d’abattage et de nouveaux vestiaires pour les employés et le services vétérinaires. La totalité des groupes frigorifiques seront également remplacés.

Bien-être animal et conditions de travail

Ces travaux d’envergure – financés à hauteur de deux millions d’euros par l’Etat dans le cadre du plan de relance – sont placés sous le double signe de l’amélioration des conditions d’accueil des animaux et des conditions de travail des salariés, selon le groupe. 

Ainsi, à terme, les porcs seront débarqués sur des quais couverts – “à l’abri de la pluie et du froid”. Ils bénéficieront de plus d’espace dans leurs couloirs et la main de l’homme n’interviendra plus pour les pousser jusqu’à la zone de
“saignée” : “des barrières se chargeront de le faire doucement”, détaille Ludovic Paccard, directeur général du groupe. Par ailleurs des caméras seront installées pour garantir le respect des conditions d’abattage.

À défaut de convaincre les antispécistes, Tradival entend ainsi donner des gages de qualité aux consommateurs.

De nouveaux marchés à l’international

Bien sûr, cet investissement représente un enjeu économique majeur pour Tradival, et par-delà pour la filière porcine. “Le site de Fleury est un outil indispensable pour la production porcine de la région. Ce chantier s’inscrit dans un programme stratégique majeur. L’objectif est d’obtenir des agréments pour aller sur de nouveaux marchés d’export, comme l’Asie entre autres”, explique Philippe Dumas, président de Sicarev.

Aujourd’hui, les quelque 586.000 porcs abattus annuellement à Fleury-les-Aubrais et les 3.000 tonnes de viande transformée (découpe en barquette, saucisserie, etc.) sont dédiés au marché français et européen. Avec les travaux engagés, Tradival table sur une augmentation d’environ 15% du volume d’activité dans un délai de trois ans, offrant ainsi un débouché à plusieurs dizaines d’éleveurs vivant pour la plupart dans un rayon d’une centaine de kilomètres autour de l’abattoir.

L’autre enjeu sera celui de l’emploi. Les travaux se traduiront par la robotisation “des taches les plus pénibles”. Mais si ces métiers – sur lesquels Tradival peine à recruter et à “fidéliser – doivent disparaître, de nouvelles embauches sont promises pour faire face au développement de l’activité.

 

Source : La République du Centre

logo area blanc

Area centre - Val de Loire

13, Avenue des Droits de l'Homme
45921 Orléans Cedex 9

Tél : 02 38 71 90 11

Fax : 02 38 71 91 52

Restez informé !

Something went wrong. Please check your entries and try again.
Area - Centre-Val de Loire